Le dernier match – Au cœur de la R1 masculine

Tomber, se relever, et... S'ÉCLATER !

Après avoir rencontré plusieurs difficultés au sein du collectif, la R1 masculine s'est relevée la semaine dernière (30/04/2016) contre Blanquefort avec un joli 3-0 à domicile.

Classée dernière de la poule des play-offs et distante d'à peu près 30 points des premiers, elle n'a définitivement plus rien à prouver et c'est sans crainte qu'elle s'apprête à rencontrer Bruges, chez eux ce 08/05/2016, qui vont jouer leur montée en pré-national.

objectif : Prendre du plaisir et, si possible, ramener une victoire !

(Sans oublier que Bobby sera remis en jeu... Krys semble être un parfait candidat)

En attente d'une nouvelle tête !

Le trajet

Le déplacement à Bruges dure approximativement 2h30 (précision pour les incultes, sans viser Kevin, c'est au nord de Bordeaux). Alors, autant dire que pour un dernier match, c'est l'occasion ou jamais de mettre une AMBIANCE DE FOLIE ! Pour ça, on peut compter sur le président, Bruno V, pour amener tous ses "jouets" (avis aux esprits malsains, on parle seulement de mégaphone, et autres gadgets très bruyants...). Cerise sur le gâteau, le minibus était équipé du Bluetooth (pas de chance pour ceux qui voulaient fermer les yeux... hein Guigui ?).

Un petit extrait de l'ambiance à 8  : Christian, Krys, Eric, Guigui, Thierry, Bruno, Kevin et Bobby (oui, il est membre lui aussi !!)

Sacré Bobby, il met l'ambiance ce p'tit gars !

Puis comme dans toute discothèque, c'est parti en vrille... Et qui est-ce qui a foutu le bordel ? Comme d'hab, c'est Guigui ! Et qui est la victime ? Comme d'hab, c'est Kevin !
La preuve en image : (notez le biceps saillant de notre passeur, ainsi que sa langue tirée, signe de concentration extrême...)

Le match

Arrivés au gymnase, deux grosses surprises : il faisait 35° à l'intérieur, et ils étaient 12 ! (de quoi nous faire perdre la tête avec tous ces numéros...)

Bref, nous avons réalisé une jolie chauffe en musique, et avons remporté le 1er set sans trop de difficultés. Les défenses et réceptions arrivaient parfaitement sur le passeur (merci Thierry !), qui avait ensuite la liberté de construire son attaque (les attaquants étant évidemment très propres). S'il fallait résumer ce 1er set en deux mots : UPTOWN FUNK !

En revanche, la suite est beaucoup moins drôle... La qualité des réceptions a diminué, ce qui obligea le passeur à s'éloigner du filet pour se retrouver presque systématiquement aux 3m, éliminant ainsi l'option de l'attaque au centre. Futé, Bruges a adapté son bloc en conséquence et les attaquants ont commencé à se faire boiter (excusez l'expression un peu violente...). Le moral n'a pas supporté et notre bien-aimée équipe s'est retrouvée au fond du seau (voir même en dessous...). C'est donc avec misère et souffrance que le match s'est terminé sans surprise 3-1, malgré une très jolie série de service de Guigui qui nous a donné un peu d'espoir.

Les moments forts de cette rencontre ? Eric a bu 14 bières, Kevin s'est retrouvé nu sur le terrain au milieu d'une vingtaine de filles (bon ok, il avait une serviette...) et enfin, notre cher président a "défoncé" l'épaule de notre libéro et le pouce de notre passeur... (On dit merci qui ?)

Bref, vous connaissez la suite ? L'élection du PANDA !

Pour tout dire, le panda qui a été choisi a réussi , suite à deux magnifiques sauvetages suicidaires, à réaliser une splendide relance manchette dans le filet... à 3 mètres du filet et parfaitement sur ses appuis.

L'heureux élu a été ..... notre cher président : Bruno V ! (Il respire l'intelligence, vous ne trouvez pas ?)

bruno-panda

Le retour

Beaucoup moins agité qu'à l'aller (surtout durant la première heure), le retour a tout de même été très festif ! D'ailleurs, nous avons découvert un talent qui vaut le coup d'être mis en lumière :

Thierry, même blessé, chante du Johnny Hallyday comme personne !

(On te laissera faire une démonstration !)

Bilan

Merci à tous les membres de l'équipe pour cette jolie saison. Nous n'avons pas été ridicule (encore une fois) car nous avons tout de même réussi à atteindre les play-offs ! Outre le volley, c'est cette ambiance familiale et festive qui nous caractérise. Après y avoir gouté, comment s'en passer ?

On vous attends en forme pour le prochain évènement, qui est la finale de la coupe des Pyrénées : la fameuse finale où le LVCM va vaincre Mesplède et les Fleurs de Pau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *